L'animal.

Installations. Mont de Marsan Sculpture. 2013.

 

Natacha Sansoz

 

 

La proposition de Natacha Sansoz pour la triennale 2013 est née du désir de présenter dans un dispositif contemporain des fragments de la collection du pharmacien passionné de botanique, de mycologie, l'archéologue Pierre Eudoxe Dubalen ( dont a hérité le Musée Despiau et Wlérick ).

 

Les installations sont conçues en échos avec l'espace public qui les accueille, ce qui rend la rencontre avec l’œuvre plus directe, plus surprenante aussi.

 

Fidèle à son inspiration, l'artiste landaise détourne objets et motifs empruntées à la culture populaire et aux mass médias, qui évoquent le Zeitgeist de notre époque.

 

Dans cet environnement inadapté à la vie animale, les créatures empaillées s’apparentent plus à du gibier, à des cobayes ou à des bêtes de somme qu'à des sujets d'études zoologiques.

 

À la lisière entre grotesque et tragique, Natacha Sansoz joue ici avec nos sentiments : fascination, rire, dégoût, empathie...

 

Derrière la provocation se profile une remise en question profonde de notre rapport au réel et au vivant.

 

 

© 2013  L'AIAA